Une Série de bienfaisance – Les Métiers d'antan IV

3 décembre 2013

POST Philately met à l'honneur les métiers d'antan – meunier, distilleur, cordonnier et charron - avec une série de timbres de Jacques Doppée.

Après les éditions 2010, 2011 et 2012 (http://www.postphilately.lu/portal/stamps/pid/1498), Jacques Doppée clôture cette belle série de bienfaisance consacrée aux métiers d'antan.

Le distilleur

Le timbre est un hommage au distilleur qui selon un savoir faire ancestral, produisait sa propre eau-de-vie.

La distillation d'eaux de vie est une tradition au Luxembourg. La méthode a longtemps été réservée aux agriculteurs qui disposaient de petites distilleries.

Mais depuis 150 ans, le nombre de distilleurs ne cesse de diminuer au Luxembourg. En 1865 on comptait encore 2011 distilleries contre seulement 153 en 2000.


L'artiste

Jacques Doppée est l'auteur de nombreux timbres des postes belge, luxembourgeoise ou des Iles Féroé. Il est peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur.

Jacques Doppée est spécialisé dans les techniques médiévales. Il s'inspire de la nature avec une prédilection pour les paysages et les vues de plages. Il crée également des sujets stylisés, des végétaux ou des insectes, représentés de manière graphique et minutieuse.

Il a été formé à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et à l'Ecole des Arts d'Ixelles (en Belgique).


Prix de la série : 3,75 + 0,50 = 4,25 €
Dessins : Jacques Doppée (B)
Impression : Offset lithographie par Cartor Security Printing S.A., La Loupe (F)
Format des timbres : 40 x 31,50 mm, 10 timbres à la feuille avec bords décorés.

Le meunier

Le timbre représente un meunier, artisan qui transforme les céréales en farine.

« Müller » veut dire meunier en allemand. C'est l'un des noms de famille les plus courants au Luxembourg. Et l'un des métiers les plus répandus. En 1900, on comptait 250 moulins  pour la production de farine. Après la seconde guerre mondiale, les petits meuniers ont progressivement disparu.


L'artiste

Jacques Doppée est l'auteur de nombreux timbres des postes belge, luxembourgeoise ou des Iles Féroé. Il est peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur.

Jacques Doppée est spécialisé dans les techniques médiévales. Il s'inspire de la nature avec une prédilection pour les paysages et les vues de plages. Il crée également des sujets stylisés, des végétaux ou des insectes, représentés de manière graphique et minutieuse.

Il a été formé à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et à l'Ecole des Arts d'Ixelles (en Belgique).


Prix de la série : 3,75 + 0,50 = 4,25 €
Dessins : Jacques Doppée (B)
Impression : Offset lithographie par Cartor Security Printing S.A., La Loupe (F)
Format des timbres : 40 x 31,50 mm, 10 timbres à la feuille avec bords décorés.

Le cordonnier

Le timbre rend hommage au cordonnier, l'ouvrier qui travaille et façonne le cuir avant l'apparition des usines de chaussures.

Traditionnellement, le cordonnier ne possède que deux paires de chaussures : la première pour travailler et la vie de tous les jours et la seconde pour les grandes occasion et pour aller à l'église.

Au 20ème siècle, on comptait pratiquement un cordonnier dans chaque village. En 1907, il y avait au Luxembourg 1015 ateliers qui employaient 1267 cordonniers. Mais avec l'arrivée des usines à chaussures, le travail du cordonnier se limite à la réparation de souliers.


L'artiste

Jacques Doppée est l'auteur de nombreux timbres des postes belge, luxembourgeoise ou des Iles Féroé. Il est peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur.

Jacques Doppée est spécialisé dans les techniques médiévales. Il s'inspire de la nature avec une prédilection pour les paysages et les vues de plages. Il crée également des sujets stylisés, des végétaux ou des insectes, représentés de manière graphique et minutieuse.

Il a été formé à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et à l'Ecole des Arts d'Ixelles (en Belgique).


Prix de la série : 3,75 + 0,50 = 4,25 €
Dessins : Jacques Doppée (B)
Impression : Offset lithographie par Cartor Security Printing S.A., La Loupe (F)
Format des timbres : 40 x 31,50 mm, 10 timbres à la feuille avec bords décorés.

Le charron

Le timbre dépeint un charron, spécialiste du bois et du métal qui fabrique des chariots.

Au 19ème siècle, le Luxembourg était une région agricole. Chaque agriculteur possédait au moins sa propre charrette. Réalisés à la main par le charron, les charrettes et chariots ont disparu avec l'industrialisation et l'apparition des carrosseries.


L'artiste

Jacques Doppée est l'auteur de nombreux timbres des postes belge, luxembourgeoise ou des Iles Féroé. Il est peintre, dessinateur, aquarelliste et graveur.

Jacques Doppée est spécialisé dans les techniques médiévales. Il s'inspire de la nature avec une prédilection pour les paysages et les vues de plages. Il crée également des sujets stylisés, des végétaux ou des insectes, représentés de manière graphique et minutieuse.

Il a été formé à l'Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles et à l'Ecole des Arts d'Ixelles (en Belgique).


Prix de la série : 3,75 + 0,50 = 4,25 €
Dessins : Jacques Doppée (B)
Impression : Offset lithographie par Cartor Security Printing S.A., La Loupe (F)
Format des timbres : 40 x 31,50 mm, 10 timbres à la feuille avec bords décorés.

Contact

POST Philately
13, rue Robert Stümper
L-2992 Luxembourg

Heures d'ouverture
Du lundi au vendredi
de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00

Tél. (00352) 4088 8840
Fax. (00352) 406868

contact.philately@post.lu

eShop

Retrouvez ici toutes les émissions de timbres récentes, des beaux timbres, des collections annuelles, des articles numismatiques et des articles de collection.

Vers l’eShop

Guichet philatélique

Visitez notre point de vente à Luxembourg Cloche d’Or et retrouvez tous nos timbres et produits des dernières années.

En savoir plus