FDC Série Personnalités 2015
FDC Série Personnalités 2015
2.20€
Options du produits
Quantité

Description

Claus Cito (1882-1965), qui a conçu le Monument du Souvenir, communément dénommé « Gëlle Fra », a fait ses études à Stuttgart à l‘École des arts décoratifs, puis à l‘École des beaux-arts, où il a pu acquérir des connaissances artistiques solides. Séduit par le réalisme social de Constantin Meunier, Cito s‘installe à Bruxelles en 1909. En 1922, alors qu‘il remporte le concours du Monument du Souvenir, il retourne à Bascharage pour y installer son propre atelier. Dans les années 30, les commandes privées prospèrent avec le développement de son entreprise jusqu‘à ce que la guerre mette soudainement fin à son activité. L‘œuvre tardive du maître se révèle dans les années d‘après-guerre avec la création de 7 monuments aux morts dans des communes du sud du pays.


En mai 1941, Robert Krieps (1922-1990) est renvoyé du lycée à l’âge de 19 ans pour s’être opposé aux pressions politiques de l’occupant allemand. En octobre de la même année il devient membre d’un mouvement de résistance, est arrêté avec son père et emprisonné à Hinzert et au Grund à Luxembourg puis déporté vers les camps de concentration de Natzweiler et Dachau. Il est libéré en avril 1945.

Jusqu’en 1948, il suivra des études de droit au Cours supérieur et à l’université de Nancy. Robert Krieps, devenu avocat entame sa carrière politique en s’engageant au parti socialiste en 1948. Elu conseiller communal de la ville de Luxembourg et député, il est finalement appelé à des responsabilités ministérielles en 1974 et en 1984 comme ministre de la justice, de l’éducation nationale, de la culture et de l’environnement. Il termine sa carrière politique à Strasbourg en sa qualité de député européen. Il décède le 1er août 1990.


René Engelmann (1880-1915) était l’un des premiers professeurs luxembourgeois à enseigner l’anglais au Lycée classique de Diekirch. Dès sa maturité,  il étudie de 1899 à 1903 le latin ainsi que les lettres françaises, allemandes et anglaises au Cours supérieur à Luxembourg, à Paris et à Berlin. En 1905 il part étudier à Londres pour le compte du gouvernement. Il s’est donné la mort à l‘âge de 34 ans.

Engelmann se distingue par ses travaux sur la langue luxembourgeoise et son œuvre littéraire et historique a été publiée à titre posthume. Son recueil « Auf heimatlichen Pfaden » comprend entre autres quatre nouvelles qui se déroulent à Vianden et dans lesquelles les femmes tiennent souvent une place centrale. Engelmann a également rédigé les études « Victor Hugo à Vianden » et «  Aus einem alten Viandener Hausregister 1770-1806 »

  • 2015
  • Personnalités
  • A l'unité

Découvrez également

FDC Personnalites 2009
FDC Personnalites 2009
Prix: 3,00€
En savoir plus
FDC Personnalites 2013
FDC Personnalites 2013
Prix: 1,60€
En savoir plus
FDC Pierre Werner
FDC Pierre Werner
Prix: 1,00€
En savoir plus
FDC Serie Personnalites 2014
FDC Serie Personnalites 2014
Prix: 2,20€
En savoir plus

Découvrez nos actualités

Découvrez nos actualités